BAMMA 18 – Gueye VS Grundy : première ensemble pour le nordiste

BAMMA-18_Gueye-Grundy_MMA4FightSalvatore Casilli a tout pout être heureux en tant que coach. Depuis qu’il est moins présent, en tant que combattant, sur les rings et dans les cages, une « nouvelle » génération de fighters affiliés à son équipe, le Team Tourcoing, assure brillamment la relève. Les Zacharie Delplanque, Karim Mammar et Hakim Chadar occupent le terrain depuis un petit moment et ont été rejoint par de nouvelles pépites formées à l’académie, à l’image d’ Hasni Mohammadi (3-3-1) et Mamadou Gueye (7-1-0). Malgré cela, Casilli exprimait une forme de coup de gueule. A raison, ou à tort, (puisqu’il s’agit d’une appréciation personnelle), il nous faisait remarquer, à nous médias spécialisés, que nous mettions trop peu en avant les perf’ réalisés par ses combattants. Une remarque qu’il faisait notamment en raison de la montée en puissance de Gueye. Depuis, le jeune featherweight nordiste, a encore (bien) fait parler de lui. Cela a commencé avec sa victoire contre Antoine Hidrio (4-2-0). En s’imposant contre cet adversaire, il a prouvé qu’il faisait partie des plus gros espoirs du MMA français. C’est alors assez logiquement, que Frédéric Fernandez (qui œuvre toutes les semaines dans l’ombre pour placer les français à l’étranger) lui a trouvé une place sur l’un des plus gros événements européen de ce début d’année, le BAMMA 18. En débarquant dans la cage anglaise, Gueye le sait le degré d’exigence et le niveau de pression montent d’un cran. Pour sa première apparition sur un événement de la prestigieuse organisation, il sera opposé à l’anglais Mike Grundy (2-0-0, auxquels il faut y ajouter deux victoires lors de ses apparitions semi-pros sur les galas OMMAC). Certes le gus ne compte « que » quatre combats (semi) pros, quand Gueye peut se targuer d’en avoir le double à son actif. Mais tous ces combats, l’anglais les a fait dans les règles du « vrai » MMA, alors que le français lui est passé par la case pancrace. De plus, Grundy connait l’environnement du BAMMA. Il y a fait ses deux premiers combats professionnel. Il est donc accoutumé à la chose et débarquera en totale confiance dans la cage. Gueye lui pourra s’appuyer sur la présence de son coach de toujours et du « modjo » des autres frenchies de la carte, Tom Duquesnoy et Cheick Koné.

#Espoir

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>