UFC – Interview vidéo Taylor Lapilus : il revient sur sa signature au micro de « Super Fred »

Taylors-Lapilus_Interview-SuperFredMardi dernier, la nouvelle est tombée, Taylor Lapilus signe à l’UFC. S’il n’est pas le premier français à rejoindre la Big League, son cas est toutefois différent de celui des autres frenchies ayant combattu pour l’organisation des frères Fertitta. Jusqu’à présent Joe Silva et ses équipes n’avaient fait venir dans l’octogone que des fighters venus de l’hexagone qui avaient roulé leur bosse sur le circuit international. Pour Carmont, Diabaté, Kongo, Liaudin, Schiavo et consorts, l’opportunité UFC s’étaient présentée aux alentours des 30 piges et plus. Avec Lapilus, l’UFC recrute un rookie français. Un membre éminent de la génération Barnaoui, Duquesnoy, Imavov… Née dans les 90’s, élévé au biberon du MMA, en qui les espoirs d’une nation privée de MMA sont placés. Une génération pour qui le doute est souvent proscrit. Alors, quand « Super Fred » demande au cadet des Lapilus brother si le fait d’affronter Siver lui met une pression différente de celle ressentie avant ses autres combat, il répond par la négative. On le sait, Taylor Lapilus ne partira pas favori pour cette première dans l’octogone. Mais puisque le statut de favori en MMA peut être balayé en une soumission ou sur un punch, les espoirs les plus fous peuvent être autorisés. Cette interview, signée Frédéric Jeannoutot, vous permettra d’y voir plus clair sur les coulisses de l’arrivée du jeune combattant à l’UFC et sur ses ambitions. À partager forcément !
#SuperFred
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>