Vidéo Marquardt VS Saffiedine : le belge sur le toit du monde au StrikeForce ! Et maintenant ?

OK la formule est facile et certainement un « chouya » motivé par le contentement de voir Tarec Saffiedine champion poids welter du StrikeForce. Mais en réalité un belge, un français ou n’importe quel autre sous représenté du fight dans les grandes organisations sera « on the top of the world » le jour où il ira chercher une ceinture à l’UFC. Mais ne minimisons pas la portée de la perf’ et ne boudons pas notre plaisir ! Car il s’agit bien d’un kif énorme doublé d’une fierté tout aussi grande que Tarec Safieddine vient de procurer à tous les amoureux francophones de fight. Avant il y avait GSP, Amoussou et Tonton M’Pumbu, aujourd’hui il y a aussi l’éponge (son surnom) venue de Belgique. Hier il a certainement surpris les « cainris » par sa capacité à littéralement marcher sur un lascar de la trempe de Nate Marquardt. Il faut dire que le défi était grand tant « The Great » a prouvé qu’il faisait partit des tout meilleurs depuis ses débuts en 1999. Avant cette défaite il était classé sixième au classement mondial des welter (selon le ranking de Fightsport) se souviendra ad vitam aeternam des low kicks distribués à la pelle par son bourreau. A l’issue du combat de samedi sa cuisse était le symbole de la domination sans partage du belge dans ce combat pour le titre. Une ceinture qu’il ne remettra jamais en jeu, mais l’histoire ne s’arrête pas là pour autant ! Elle continuera certainement à l’UFC, ligue dans laquelle Saffiedine va pouvoir se confronter à la crème de la crème. Mais on a du mal à croire que sa ceinture de champion suffira à convaincre Dana White de lui offrir Georges Saint-Pierre sur plateau ! Mais il fera tout pour aller chercher cette chance ! Eton en a eu la preuve que « Sponge » aime les défis…

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>