StrikeForce Marquardt VS Saffiedine – Résultats et highlights vidéo : ça y est c’est fini…

Hier le StrikeForce offrait à tous ses fans une dernière petite pépite en guise d’adieu. Et même s’ils sont déjà nombreux à avoir quitté le rafiot qui se la jouait paquebot il n’y pas si longtemps (et qui soutenait même la comparaison avec le yacht UFC !), l’organisation était parvenue à mobiliser quelques-uns des lascars ayant fait sa gloire. Les Gurgel, Roger Gracie, Pat Healy, Tim Kennedy, Ryan Couture, K.J Noons, Jacaré, Ed Herman, Mousasi, Barnett, Cormier, Saffiedine et Marquardt se sont offert un dernier baroud dans la cage du StrikeForce. Et autant dire qu’avec autant de gros blaze du game international, ce bouquet final fut un véritable « zizir » pour les yeux et pour les sens. Nous vous proposons un petit condensé de ce qui s’est de mieux dans la soirée. Une vidéo qui commence avec le combat opposant Ronaldo Souza à Ed Herman. Avec sa victoire expéditive par kimura Jacaré offre une nouvelle preuve qu’il possède l’un des meilleurs JJB du MMA. Herman qui restait sur 4 combats sans défaites dans l’octogone (même si le no contest face à Jake Shields est dû à la suspension de ce dernier pour dopage), aura fait le court voyage qui mène de l’UFC au StrikeForce pour repartir avec une défaite dans le « keuss ». Mike Kyle aura connu la même mésaventure face à un Gegard Mousasi qui avait une grosse dalle fight lui qui en était sevré depuis 13 mois. Le néerlandais d’origine arménienne n’aura laissé aucune chance à Kyle, le martyrisant de son ground and pound surpuissant avant de lui prendre le dos et de le terminer en RNC. Et c’est décidemment sous le signe de la soumission que la soirée était placée ! C’est aussi via un triangle que Josh Barnett a finalisé un Nandor Guelmino définitivement trop light pour une guerre face au « Warmaster ». Dion Staring n’aura pas non plus fait long feu contre le champion heavyweight Daniel Cormier. L’avenir nous dira si le membre de l’AKA continuera sa route dans la caté’ une fois l’UFC intégré. Enfin le main event et par conséquent le dernier combat de l’aventure du StrikeForce nous aura permis d’assister pour la première fois de l’histoire au sacrement d’un combattant belge dans une grosse organisation mondiale. Bien que donné outsider face à Nate Marquardt, Tarec Saffiedine a prouvé qu’il pouvait tenir la dragée haute à un membre du top 10 mondial de la caté. Cinq rounds durant « Sponge » a cherché à mettre la pression avec son stand up sur le ricain qui au fil des reprises était de plus en plus sur le reculoir. Avec son low kick jambe arrière Saffiedine aura littéralement martyrisé la cuisse gauche de « the Great », prouvant ainsi au passage la valeur ajouté de l’enseignement d’un Daniel Woirin en muay thaï à la Team Quest. C’est donc en champion que le belge installé au US depuis maintenant 5 piges fera ses débuts probables chez Dana White !

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>