SHC 6 – Résultats : avec en prime KO d’Anthony Dizy et Nico Joannes !!!

Hier que ce soit en Belgique avec l’OFC 3, en Suède avec le Superior Challenge 8 ou en Suisse avec le SHC 6, c’était MMA à tous les étages ! Pour cette sixième édition après un exil heureux du côté de l’Arena de Genève, le Strengh and Honor revenait dans son « home sweet home » du Théâtre du Lac Léman. Seule petite déception peut-être pour le public de ce SHC 6, la frustration de ne pouvoir assister au duel tant attendu entre Nelson Carvalho et Olavo Belo pour le titre lightweight. N’ayant pu se présenter à la pesée au poids, le fighter de la Fight Move Academy a vu sa chance de disputer le titre à Belo lui filer sous le pif. Rude pour lui qui n’avait eu qu’une grosse vingtaine de jours pour se préparer à ce « fight for the belt » et son cutting. Le détenteur de la ceinture welterweight du Lion FC héritait donc sur le tard d’un nouvelle adversaire le batave Harun Kina (3-3-0 désormais). Et c’est l’homme venu du pays de la mimolette et de l’  « herbe médicinale » coaché pour l’occase par le fighter/promoteur Ludo Boulvin qui s’est imposé. Sans se chercher de quelconques excuses Carvalho est revenu sur sa défaite en ces termes : « Pour ceux qui me connaissent je pense qu’ils ne m’ont pas reconnu, cette perte de poids n’a pas jouer en ma faveur et encore une fois j’en ai fait les frais ». Le fondateur de la Fight Move Academy aura tout de même eues deux motifs de satisfaction dans la soirée, les victoires des combattants de sa team Volkan Oezdemir et Rickson Pontes. Ce dernier affrontait le franco-« Tounsi » Anis Gharbi. Si à l’issue du combat les juges ont déclaré le brésilien vainqueur du fight, à l’heure où nous écrivons ses lignes il n’est pas certain que ce résultat reste longtemps le même. En effet le SHC a publié ce communiqué sur son site internet officiel : « Au vue de la polémique déclenchée par une énorme partie du public, la décision entre Rickson Pontès et Anis Gharbi hier soir lors du SHC 6 va être revu par les juges, après un re-visionnage une décision sera prise. La vidéo est aux mains de l’équipe organisationnelle qui a effectivement approuvé la contestation ». L’autre fighter de l’Europe Top Team Reims, Anthony Dizy, présent sur la carte de ce SHC 6 n’a pas laissé aux juges le soin de trancher. Et pour cause en moins de temps qu’il ne faut pour installer un quelconque suspens « la masse » connectait la tempe de Houssine Bouazza (qui remplaçait Hamet Yalbirdak au pied levé) avec une droite aussi sèche que soudaine (la vidéo du KO, c’est aussi sur MMA4Fight que ça se passe !). D’ailleurs la victoire par KO éclair était un peu la marque de fabrique de nos frenchies victorieux hier en terre suissesse ! C’est aussi de la sorte que le fighter Pythagore, Nicolas Joannes, a éteind les velléités de lutte et grappling de son adversaire Hristo Hristov tenant du titre featherweight du SHC depuis sa victoire sur Olivier Pastor lors de la dernière édition, avec un coup de genoux sauté qui restera dans les annales ! Enfin dernier français de la fightcard pour qui le SHC 6 n’a pas rimé avec victoire, Florent Betorangal. Le membre du Parabelum revenait à al compét’ face à un sacré client en la personne du belge Damien Berteaux. Un Berteaux dont la force principale est l’art de la soumission (80% de ses victoires via ce vecteur). Et cette fois c’est un juji-gatame qui lui a permis de faire plier Beto. Enfin côté fight internationaux (et revanche de la précédente édition) nous retiendrons que Reinaldo « Fuzil » Silva n’est pas un adversaire pour Tomislav Spahovic, car dans leur revanche c’est une nouvelle fois le brésilien qui a remporté le combat. Et puisque le Strengh and Honor n’a pas encore de champion des 93 kil’, on se prend à rêver d’un affrontement Da Silva / Volkan Oezdemir… Avouez que ça aurait de la gueule !

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Photos by Charles Lantenois

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>