IFC World War 3 – Le pancrace made in Impact Aquitaine revient…

Alors que certaines grosse Fédérations de sports de combats en France voient la monter en puissance du MMA d’un mauvais œil, un club comme l’Impact Aquitaine originellement spécialisé dans le Muay Thai lui organise des galas de pancrace. Vous avez dit paradoxe ? Et quand on parle de spécialiste de boxe thaïlandaise on édulcore presque le propos tant l’Impact est une sommité en la matière ! Fondé par Rodrigo Alamos le club est une véritable fabrique à champion. Sont sortis du moule des grosses têtes telles que Damien Alamos (deuxième étranger à être champion du Lumpinee), Albert Veera, Willy Borel, Aziz Hlali (champion d’europe 2011), Farés Béchar (champion d’Europe WBC)… et bien d’autres ! Mais depuis 2005 l’Impact a choisi de se diversifier et de créer une section MMA sous l’impulsion de Ludovic Perez (ceinture marron JJB) et Cédric Celerier (champion du monde karaté militaire).

C’est donc assez naturellement qu’en 2010 le club a fait le choix de monter un événement mêlant le pancrace et le muay thai. Les précédentes éditions furent des occasions pour tester le public et son envie de « MMA » en région Aquitaine. Et… comme partout où des galas se montent en France, les fans furent au rendez-vous ! Après les deux premières éditions de 2010 qui auront vus des combattants comme Jason Ponet, Fouad Mesdari (MK Legion) ou Moktar Benkaci (Sausset Fight) passés par le le Gymnase GP2 du Grand Parc de Bordeaux, c’est une dans une nouvelle enceinte, la salle Jean Daguet (dont la capacité d’accueil excède les 2300 personnes), avec une fightcard truffée de petites bombes et une première ceinture de l’organisation en jeu qu’aura lieu la troisième édition du gala.

C’est donc des combattants à la hauteur des ambitions nouvelles de l’Impact Fighting Championship qui se produiront le samedi 23 juin prochain. Shamil Ismailov, déjà détenteur des ceintures welterweight de l’Honor & Glory et de l’OFC, affrontera Jason Ponet pour celle de l’IFC. Parmi les autres gros fights de la soirée nous noterons duel de poids très très lourds entre le sociétaire de Kajyn Club, Mamadou Sidibé et le sociétaire de la Fire Team de Toulouse, Djamel Senouci. D’autres habitués de la scène française et internationale seront aussi de la « teuf » à l’image de Souk Khampasath de l’Académie Pythagore qui affrontera un combattant venu de l’anglaise Mamadou Bathily. Enfin, la carte fera évidemment la part belle aux combattants formés à l’Impact Aquitaine, Tiebault Groner et Cedric Defontaire (demi-finaliste des Contenders 11) notamment.  Une soirée qui devrait permettre à l’IFC de se positionner comme une des organisations qui monte dans le paysage du pancrace français…

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>