Le Dream est mort ? Bibiano Fernandes rebondi à l’UFC !

Ce qui différencie l’UFC des autres organisations de MMA c’est certes la puissance de son marketing, le niveau de ses champions, mais aussi sa capacité à griller la politesse aux autres promotions lorsqu’il s’agit de faire une bonne affaire. La dernière en date, c’est certainement la signature du champion invaincu du Dream depuis près de 3 ans, Bibiano Fernandes. Autant dire que l’UFC a été vif ! A peine la nouvelle de la fermeture définitive de l’organisation nippone annoncée officiellement, que l’UFC a annoncé la signature du « Flash » avait été entérinée. Mieux, le brésilien s’est instantanément vu offrir un premier combat dans l’octogone. Et on peut légitimement penser qu’il n’attendait que ça puisque Fernandes n’a plus combattu depuis sa victoire sur Antonio Banuelos Dream – Fight for Japan: Genki Desu Ka! New Year! 2011, le 31 décembre dernier.

Pour son premier affrontement dans sa cage l’UFC a certes choisi de lui opposé un fighter invaincu dans l’octogone (2 victoires en autant de combats à l’UFC), mais Rolland Delorme (8-1-0) n’est pas à proprement dit ce que l’on appel une star de la discipline. Une nouvelle preuve apportée par l’UFC qu’un combattant, tout champion qu’il ait été dans une autre organisation doit d’abord prouver qu’il a sa place dans « l’élite ». Et pourtant les classements place souvent Bibiano dans le top de ma caté’ bantamweight… Vous avez dit retour à la case départ pour le carioca ? Pas tout à fait, mais il devra tout de même passer par un combat sur la carte préliminaire de l’UFC 151, avant de songer à aller titiller Dominick Cruz.

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>