Dream : la fin d’une aventure…

Le japon est une terre ancestrale de combat. Un pays dont l’ADN est composé du gène du guerrier. Pas étonnant dans ces conditions que le peuple nippon ait fait du Pride et K-1 les organisations les plus puissantes du MMA et du pied poing au jusqu’au milieu des années 2000. Mais depuis les choses sont moins funkies pour les organisation du pays du soleil levant ! FEG, la société anciennement « proprio » du K-1 vient d’être mise en faillite, le Pride est « dead » et enterré depuis 2007 et aujourd’hui c’est le Dream qui est contraint de lettre la clé sous la porte. Dimanche, c’est le site MMA-Japan.com qui a laché la bombe sous forme de rumeur, une rumeur depuis confirmée. Affirmer que cette nouvelle est une surprise serait un « mytho » tant la santé financière de la promotion japonaise paraissait fragile depuis deux ans.
Mais cette annonce pose une vraie question, celle de la suprématie des organisations ricaines sur le monde du MMA, voire celle de l’hégémonie de l’UFC. Et par extension, cela nous amène à nous demander si une organisation asiatique sera à même de proposer une alternative viable et pérenne à l’orgnisation de Dana White dans les prochaines années. Ce qui étonne d’autant plus est que le Dream s’est toujours efforcé de proposer des combats de grandes qualités à son public. Les champions de l’organisation se nomment Gegard Mousasi, Marius Zaromskis, Shinya Aoki et Bibiano Fernandes. En somme des lascars qui seraient en mesure de faire bien plus que de la figu’ à l’UFC ! Et pourtant c’est dans d’autres organisations que les combattants en contrat avec le Dream devront continuer leur carrière. Et si le One FC ou le Legend FC ont pour ambition de s’imposer sur la carte du MMA mondial, il sont encore bien loin de leur concurrent américains…
Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>