Cage Warrior Fight Night 5 – Résultats des français : 3 combats mais pas de victoire : (

On le soulignait dans les derniers articles que nos avons consacré au Cage Warrior, l’organisation anglaise s’ouvre de plus en plus aux français. Bonne chose pour nos compatriotes qui ont soif de « vrai » MMA et de beaux shows ! Mais cela ne veut pas pour autant dire que la promotion anglaise fait des cadeaux aux fighters hexagonaux… Nous en avons eu la preuve hier soir. Malgré la présence massive des français (3 en totalité : Cébarec, N’Doye et Hucin) sur la carte du Cage Warrior Fight Night 5, aucuns de nos représentant ne sont repartis avec la victoire en poche : (

Le premier à s’élancer dans l’arène était le « vétéran » de la Snake Team, Eric Cébarec. Malgré la bonne pression que le français à su imposer à la « grande gigue », Mike Ling, dans le premier round, c’est finalement ce dernier qui a su s’imposer dans le second. Après avoir réussi à envoyer une bonne série en ground & pound, l’anglais a contraint l’arbitre à stopper le combat. Jean N’doye affrontait dans le fight suivant un autre british, Liam James. Jusqu’à présent invaincu, le sociétaire de l’ABS ne l’est plus après ce combat. Le featherweight du 9.1 s’est incliné sur décision partagée des juges. Un combat qui donnera de quoi nourrir des regrets à N’Doye, mais qui devrait lui permettre de revenir dans la cage du Cage Warrior.

Enfin le dernier français à se produire était le partenaire d’entrainement de N’Doye, Monsieur Fayçal Hucin.  Le middleweigh était accompagné d’un autre fighter de l’ABS, Norman Paraisy, qui une fois n’est pas coutume officiait comme homme de coin. Conscient de la chance qu’il avait d’être encore en lice dans le tournoi middleweight, le français démarrait « déter’ » le premier round. Fidèle à la réput’ de sa team, Hucin faisait valoir son pied poing trois étoiles. Mais visiblement le game plan de Victor consistait à tourner avant de placer des amenées au sol. Parfaitement appliqué par le suédois et suffisant pour convaincre les juges de lui attribuer la victoire au terme des trois rounds. C’est donc par une défaite que la soirée française s’est achevée à Amman. « Merlich » comme on dit chez moi et félicitations à eux pour leur presta’…

Yassin Hammachi de MMA4Fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>