Anthony Johnson renvoyé de l’UFC…

Jouer avec le règlement à l’UFC c’est danger et Anthony Johnson vient de l’apprendre à ses dépends ! Ne pas se présenter au poids une fois avant un combat est une faute pro’ , mais répété l’erreur vire au « j’men tapisme » (c’est en tout cas le point de vue de Dana White). Le boss de l’UFC avait prévenu que le ricain jouerais sa place dans l’octogone samedi soir face à Vitor Belfort et que même une victoire ne lui assurerait pas la certitude de demeurer au sein de l’organisation. Nous n’étions pas sûr que Johnson sauve sa place en cas de victoire, alors imaginez quelle fut la réaction des dirigeants lorsque « Rumble » s’inclina au premier round… Fired !

Dur pour Johnson de quitter l’UFC alors qu’il affiche un bilan plus qu’honorable de sept victoires pour quatre défaites en onze combats. Il sait que ce genre de bilan (sauf dans le cas de 3 défaites consécutives) ne pousse habituellement pas l’UFC à se séparer d’un combattant. Mais bon, la logique a été mise à mal par les écarts répétés du lascar. Johnson est donc officiellement devenu un agent libre depuis hier. Et même si ce problème de poids a certainement quelque peu terni sa « réput’ », il y a fort à parier que son pédigrée de fighter titille l’intérêt de nombreux promoteurs. A moins que dans l’intervalle Dana White nous la joue « OK, on te réintègre, mais dorénavant fais le nécessaire, parce qu’à l’UFC la star c’est l’organisation ! ». Ce ne serait pas le premier cas du genre à l’UFC…

Yassin Hammachi de MMA4fight

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>